Découvrez le paysage volcanique de Lanzarote

Henry Myhill est l’auteur d’un guide de Voyage en anglais « The Canary Islands »  ou les îles des Canaries. Ce livre a été publié en 1970 avec une belle couverture vendu à 2,10£.

Un an avant sa publication, Myhill terminait sa découverte dans les Canaries, au même moment où l’homme a atterrit pour la première fois sur la lune. Myhill fût l'un des rares voyageurs britanniques à avoir apprécié les merveilles de la côte Est des îles Canaries: Lanzarote. "Lunar" est le terme qu'il utilisait le plus souvent pour décrire l'état ​​brut et volcanique au cœur de l'île, et je pense qu'il s’identifiait avec l'équipage d'Apollo 11 en traversant la mer de la Tranquillité.

Il y a en effet beaucoup de similitudes entre la surface de Lanzarote et les images granuleuses de la Lune. Mais la visite de cette géologie remarquable (Lanzarote) est possible, vue qu’elle n’est sur une autre planète et y aller est pareille que visiter les îles ou pays de l’Atlantique.

L’Unesco a désigné toute l'île comme réserve de biosphère.Lanzarote a même un saint patron, Dolores, qui est connu sous le nom  de «Vierge des volcans » après avoir sauvé le village de Mancha Blanca de la destruction en 1824.

Sur une carte détaillée, des parties de l’île ne sont pas habitables  mais idéale pour une exploration.En utilisant cette carte (qui montrera les noms de lieux tels que les Depths et l’Oasis de Nazareth), vous trouverez votre chemin pour le Timanfaya, connu sous le nom de las Montañas del Fuego: les Montagnes de Feu.

L’aube et le crépuscule est le meilleur moment pour voir ces montagnes, car les reflets du soleil à ces heures jettent une lumière dorée spectaculaire sur cette explosion de colère intérieure, et mis en évidence par une croûte de couleur rouille avec une texture de charbons ardents en forme d'une chaîne de montagne.

Le paysage de Lanzarote a été réarrangé dans le 18ème siècle lors de la dernière activité des montagnes de feu. Elles sont en sommeil actuellement, mais en faisant une visite guidée et sécurisée vous sentiriez que ces volcans bouillonnent encore.

Vous pouvez aussi voire les eaux thermales jaillirent du sol sur la zone surélevée d’Islote de Hilario.  

Vous pouvez également partir à la découverte des merveilles de l’île à dos de chameaux sur les passages indiqués par des panneaux « Solo paso de camello ». Ainsi une caravane de dromadaires traverse les montagnes de feu donnant l’air de Laurent d’Arabie à votre voyage.

Etant toujours en activité, ces volcans peuvent entrer en gisement à tout moment, heureusement, la nouvelle technologie permet de détecter à l’avance toutes menaces afin de prendre les mesures nécessaires pour évacuer les résidents et les vacanciers.

Un natif de l’île, César Manrique (artiste visionnaire) a décidé d’atteler le paysage courbé et les grottes de Lanzarote  dans son art afin d’illustrer la beauté brute de l’île.  Il a également usé de ses connaissances et milite pour l’expansion du tourisme de l’île, motivé par la description de Playa Blance faite par Myhill de « Village pauvre de l’extrême Sud » il y a quatre. En effet, Manrique a réussi car Playa Blanca est aujourd'hui une station florissante et attractive. Et sa sensibilisation a aussi atteint les autres villages puisque les habitants de Lanzarote commencent à construire aux creux de la montagne de « Uga » leurs maisons et églises.

Même la nourriture semble prendre la forme du paysage. Comme les pommes de terre ridées « papas arrugadas » une variété typique de l’île qu’on grille avec leur peau et un peu de sel, souvent servis avec du mojo  picón (une sauce épicée), et en accompagnement essayez le vin de locale.

La viticulture est pratiquée d’une manière innovante à Lanzarote, car la vigne est planté au milieu de chaque cratère et couvert de poussière attirant la rosée de la nuit. Ce mécanisme naturel procure le jus à ces fruits et leurs donnes une couleur rouge vive. Pourtant leur prix ne vaut pas leur qualité.

La dernière escale est l'extrême nord de l'île, Manrique pense que cette montagne devrait être sacrée le plus haut sommet de l’océan Atlantique.  Ainsi, il a conçu un réseau de tunnels pouvons conduire sur ces hauteurs afin d’admirer la vue qui donne sur la Mirador del Rio (rivière El Rio). C’est par cette rivière que  Jean de Béthencourt, un aventurier français de Normandie débarqua en 1402 à Lanzarote.

Six siècles plus tard l'Espagne a pris possession des Canaries après avoir combattu les descendants de Béthencourt ainsi plusieurs colons ont migrés pour la Venezuela.

La Graciosa mérite aussi un détour car comme son nom l’indique l’île gracieuse un satellite de l’île mère, qui nous ramène encore une fois à l’image Terre-Lune.

Lanzarote ne pourrait jamais être décrit comme une terre verte et agréable. Mais offre un beau et  différent paysage au cœur de l’Atlantique.

Pourquoi choisir Tevasion ?

Meilleur tarif garanti

Nos biens sont commercialisés sans marge ajoutée, sans frais de dossier et sans commission sur les paiements par CB.

Digne de confiance

Nos biens sont sélectionnés pour leurs critères de qualité afin de garantir un maximum de satisfaction à nos clients.

Agence 100% française

Notre équipe nantaise vous conseille et vous assiste avant et pendant votre séjour. Votre satisfaction est notre priorité !

La réservation est sécurisée

Pour chaque réservation effectuée sur notre site, vos données personnelles sont protégées par une connexion sécurisée.

Réservation en quelques clics

Pour la majorité de notre catalogue, vous pourrez visualiser et réserver votre bien en ligne.

Satisfaction garantie

Plus de 90% des clients ayant répondu à notre enquête; "été 2016" souhaitent repartir avec notre agence.